Les poulets de Bresse de Christine Spiesser

Les poulets de Bresse de Christine Spiesser

Christine Spiesser s’est rendue dans la ferme de Roussel-Voisard dans le Jura, qui fait partie depuis 1979 des six éleveurs de poulets de Bresse de la région. Là-bas, Rachel y prépare un produit A.O.C. d’une qualité rare, au goût inimitable. 
La ferme Roussel-Voisard permet à chaque volaille (race gauloise blanche) de s’épanouir dans les prairies naturelles du territoire bressan.

Christine Spiesser a sélectionné un élevage de volailles de Bresse humain et plein de respect pour les bêtes.

Le marché du poulet de Bresse se fait essentiellement sur trois départements : l’Ain, la Saône-et-Loire et le Jura. Il n’y a que 156 éleveurs dans toute cette zone AOC.

Rachel Roussel-Voisard m’a accueilli avec un large sourire. C’est elle qui gère l’élevage des poulets de Bresse à Chapelle-Voland. «En ce moment avec la chaleur, on se lève à 6 heures pour que les poulets gambadent à la chasse de vers de terre, d’insectes avant de se mettre à l’ombre », explique-t-elle. Ils disposent à leur guise d’un complément alimentaire composé de maïs, de blé et de lait ainsi que de l’eau et le premier lait de la vache quand elle a eu son veau. Un véritable déchet pour les producteurs de lait comté, mais de l’or pour ses poulets.

D’une taille humaine, la ferme de Rachel s’étend sur 15 hectares et compte trois salariés à la tête de 6200 têtes dont environ 200 chapons. Ici, il n’est pas question de gros matériel industriel : tout est réalisé à la main et la petite équipe gère l’exploitation de l’élevage à l’abattage. Tout est fait dans les règles de l’art, conformément au cahier des charges de l’AOC. Elle traite les animaux avec dignité pour leur assurer la meilleure vie possible. La durée de croissance est prolongée pendant les 15 derniers jours par une mise en épinette pour parfaire leur qualité.

Les volailles sont vendues puis livrées auprès de particuliers soucieux de la qualité et de l’éthique, ainsi qu’à de grands chefs locaux, parisiens, alsaciens, lyonnais et même un chef japonais à Dole.

Un élevage de poulets de Bresse primé et reconnu pour sa grande qualité

Ce n’est pas un hasard si j’ai choisi Rachel Roussel-Voisard pour fournir à mes clients un poulet de Bresse de grande qualité. Elle a en effet remporté plusieurs prix depuis 2007 lors de nombreux concours. Elle se confie à moi : “Des concours esthétiques de volaille morte. Car tout se voit sur une volaille, si elle est mal nourrie, mal soignée, mal plumée. Les concours permettent de juger le savoir-faire de l’éleveur.”

La même année, elle est la première femme à obtenir un prix en tant qu’agricultrice - et c’est une première pour un Jurassien aussi : elle remporte le Vase de Sèvres (renommé aujourd’hui le Grand Prix d’Honneur en chapon) récompensant le meilleur lot de chapons. Bardée d’autres récompenses, elle remporte aussi le Grand Prix d’Honneur poulardes en 2016 et 9 autres prix lors des Glorieuses de Louhans et de Pont de Vaux en 2017.