Goût - Boucherie Spiesser - Chez Christine Spiesser - Viandes de race
15757
page-template-default,page,page-id-15757,et_bloom,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

GOUT

Le goût a bien pour définition la saveur d’un aliment, caractéristique et reconnaissable par le sens gustatif : acide et amer, salé, sucré. Les japonais rajoutent une cinquième saveur intraduisible si ce n’est par « savoureux » : l’umami.

Le système gustatif

La mise en place du système sensoriel gustatif est directement lié à l’éducation au goût que l’enfant reçoit dans sa famille. Le goût est un ensemble de sensations associées à chaque aliment. Cependant, les papilles gustatives peuvent être plus ou moins sensibles selon les personnes. C’est pourquoi, dans une même famille, les goûts peuvent être différents. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il s’autonomise et souhaite rompre avec les habitudes familiales. Les repas sont souvent les premiers moments familiaux auxquels chaque membre de la famille doit s’adapter : horaires, habitudes, besoins calorifiques, goûts bien-sûr…

Aujourd’hui pour que les papilles apprécient ce qui est mangé, le goût des plats préparés est fortement influencé par des ingrédients plus ou moins artificiels qui sont ajoutés aux saveurs naturelles. En soi, ce n’est pas (trop) dangereux pour la santé mais on observe depuis quelques temps que la perception du goût peut se modifier et entraîner des habitudes alimentaires particulières : les gens ne savent plus quoi manger d’autre !

En effet, l’industrie agro-alimentaire (c’est-à-dire l’industrie qui fabrique en masse les produits conditionnés pour les supermarchés) utilise de plus en plus de « réhausseurs de goût ». Plus pratiques et moins coûteux que les ingrédients traditionnels de la cuisine familiale, le sucre, le sel, les arômes artificiels, les additifs, les matières grasses sont largement utilisés pour rendre les plats cuisinés plus savoureux. Du coup, nos petites papilles gustatives s’habituent à ces saveurs et rechignent à déguster des mets différents (plus épicés, aux saveurs plus originales…).

La Boucherie-Charcuterie Spiesser garantit une alimentation artisanale goûteuse, sans adjonction de sucre et a minima de sel, pour que chacun puisse continuer à apprécier des mets de tradition ou plus novateurs, voire influencés par la cuisine du monde sans uniformité ni contrainte !