Dinde - Boucherie Spiesser - Chez Christine Spiesser - Viandes de race
15660
page-template-default,page,page-id-15660,page-child,parent-pageid-19,et_bloom,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Dinde

Le terme « dinde », qui est apparu dans la langue française en 1600, est une abréviation de « coq d’Inde », par allusion au fait que cette volaille vient de l’Amérique, qui portait alors le nom d’« Inde occidentale ».

Elle se compare avantageusement au poulet, tant pour la saveur que pour la polyvalence des apprêts culinaires.

À certains moments de l’année, c’est la volaille la plus économique que l’on puisse acheter.

Avec très peu de matières grasses comme le poulet, elle a sa place dans un régime alimentaire équilibré.

Grâce à sa teneur exceptionnelle en protéines et en vitamines, c’est un aliment très nutritif.

On ne sait pas exactement pourquoi la domestication du canard a été aussi tardive en Europe, comparativement à celles de la poule et de l’oie. Il se pourrait que ce soit parce que l’on consommait peu la chair de ce volatile, se contentant pendant longtemps de l’élever à des fins ornementales, certaines espèces étant tout à fait spectaculaires.

Le canard est très apprécié des amateurs de viandes gouteuses. Il est recherché pour ses : magret de canard, filet de magret de canard, cuisse de canard, aiguillettes de canard, canard entier…

Savoureuse, la chair de canard est riche en acides gras mono insaturés, qui lui confèrent des avantages particuliers pour la santé en comparaison aux autres gras d’origine animale. Elle contient aussi de nombreux autres nutriments qui sont essentiels au maintien de la santé. De par sa teneur élevée en acides gras mono insaturés, le gras de canard est parfois même comparé à l’huile d’olive. Mais attention, le canard est aussi considéré comme une viande grasse.

Dinde à la Boucherie Spiesser, Strasbourg, Holtzheim, Alsace, France

La dinde présente une faible teneur en matières grasses et en acides gras saturés et pourrait ainsi être intégrée à une diète préventive des maladies cardiovasculaires. Sa teneur élevée en sélénium pourrait aussi aider à protéger des maladies cardiovasculaires. De plus, la consommation de dinde s’avère particulièrement intéressante pour les individus souffrant d’allergies alimentaires, car la protéine de dinde est rarement allergène.

Dinde rôtie, entière ou en morceaux, accompagnée par exemple de marrons, entiers ou en purée, au curry pu avec d’autres épices… sa chair savoureuse est appréciée pendant les fêtes de famille !

La Boucherie Christine Spiesser s’approvisionne en Alsace.